votre mode de fonctionnement

In Souffle de coaching/articles by Chris VINCENTLeave a Comment

Votre mode de fonctionnement,

 

Vos attitudes sont le fruit de vos habitudes.

Et ce qui est dramatique (ou positif si c’est une bonne habitude) dans une habitude c’est que

non seulement elle se renforce d’elle-même mais c’est tellement devenu une habitude, que

vous ne vous en rendez plus compte. Vous ne réalisez pas à quel point elle influence ce qui

vous arrive.

Souvent je dis aux personnes qui me consultent : regardez simplement les autres

sans les juger et très vite vous pourrez vous faire la réflexion : « ce n’est pas étonnant ce qui

lui arrive, vu comment il s’exprime, agit ou pense, il ne peut rien lui arriver de positif,

seulement il ne semble pas s’en rendre compte »

hé oui, il ne s’en rend pas compte, et ce qui est vrai pour les autres est vrai pour vous.

Vous êtes trop collé à vos conditionnements, vous avez tellement pris

l’habitude de fonctionner de cette façon que vous ne vous en rendez plus compte, que

vous ne réalisez pas comment ils affectent votre vie.

Et pourtant, les mêmes causes produisent les mêmes effets. Ce qui vous arrive (ou ne

vous arrive pas) ne se produit pas par hasard. C’est simplement la conséquence, le

prolongement de votre manière d’être. Tout ce qui existe dans l’univers résulte

d’un ensemble de causes et de conditions, c’est une loi universelle, et votre propre

vie n’échappe pas à cet état de fait. Ce que vous vivez maintenant est

simplement un aboutissement, une conséquence. Mais heureusement, rien dans

la nature n’est figé et si on sait s’y prendre, on peut modifier le cours des évènements et

conduire sa vie vers le bonheur, le succès et la santé.

Nous verrons plus loin quelle est la première chose à faire pour ne plus être

tributaire de ces états d’être indésirables. Mais en attendant, notez bien ceci :

Vous pourrez lire tous les livres du monde sur le sujet, tout connaître du

manque de confiance en soi par exemple, du stress, de l’anxiété et

même des lois du succès, vous pourrez avoir étudié la psychologie, suivi même

des cours à l’université, mais rien de tout cela ne vous en délivrera.

Vous aurez certes des prises de conscience, peut-être réaliserez-vous

certaines de vos erreurs, mais tant que vous ne mettez pas en application, tant que vous

ne pratiquez pas, rien ne changera réellement pour vous.

Vous aurez certes des prises de conscience, peut-être

réaliserez-vous certaines de vos erreurs mais tant que vous ne

mettez pas en application, tant que vous ne pratiquez

pas, rien ne changera réellement pour vous.

Tous les coachs honnêtes vous le diront :

seule l’expérience vous fait grandir et apporte le changement, si vous n’êtes donc pas prêt à faire ces

efforts pour vous-même, oubliez tout ça et continuez à faire comme vous avez

toujours fait.

J’entends malheureusement et trop souvent des personnes venir me voir et me dire

qu’elles veulent changer, qu’elles en ont assez de souffrir

ou de ne pas avoir la vie qu’elles aimeraient avoir, seulement, je constate que

c’est toujours la même histoire : elles n’entreprennent rien qui va dans le sens de ce

qu’elles veulent. Comment voulez-vous que quelque chose

change dans ce cas ?

« Tout le monde veut des résultats, mais très peu de

personnes sont réellement prêtes à faire ce qu’il faut pour

les obtenir et c’est seulement quand les choses sont

devenues catastrophiques pour elles qu’elles se décident enfin.

Seulement à ce stade, il leur faut bien plus d’efforts et d’énergie pour se sortir

d’affaire qu’elles n’en auraient eu besoin pour acquérir tout de suite les bonnes habitudes »

Retenez donc ceci :

VOUS NE POUVEZ PAS DÉSIRER UNE CHOSE

ET CULTIVER SON CONTRAIRE, C’EST

IMPOSSIBLE.

Voici un exemple concret :

avez-vous déjà vu un pessimiste heureux ? Personnellement

jamais. Cela vous paraît évident et pourtant …

L’attitude pessimiste ne peut avoir que pour conséquence : la

tristesse, le doute, la peur, la morosité, etc.… Mais sûrement

pas la joie, le bien-être, l’envie de vivre…

C’est simplement une loi naturelle qu’une chose et son

contraire ne peuvent exister au même moment (voir plus loin).

Lorsque vous êtes en colère, vous ne pouvez en même temps

éprouver de l’amour ou de la compassion. Il ne peut y avoir de

joie si vous êtes accablé par la tristesse ou la déprime.

Inversement, la joie de vivre vraie et solide interdit toute

déprime. Une puissante capacité à aimer annihile toute colère,

toute agressivité. Une saine et profonde confiance en soi ne

laisse plus place au doute et à la peur, etc. Seulement, il faut que toutes

ces qualités s’enracinent profondément dans une conscience claire de vos

ressources et de votre véritable nature, sinon la moindre tempête, la moindre perturbation

aura tôt fait de vous renvoyer dans les tourments de votre négativité. D’où la nécessité

d’acquérir une saine et authentique maîtrise de votre esprit sans laquelle il est

impossible de gérer sa vie de façon juste et heureuse.

C’est ce que nous allons examiner maintenant.

« La théorie c’est quand on sait tout sur tout et que rien ne marche, et la

pratique c’est quand ça marche mais on ne sait pas forcément pourquoi.

A très vite

Fred

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.